Elements, livre 1 : The Air He Breathes, de Brittainy C. Cherry

Coup de cœur par ci, coup de cœur par là, excellente lecture ici, magnifique découverte 111640694_olà-bas : voici les avis que j’ai pu lire concernant The Air He Breathes. Comment alors ne pas craquer pour ce roman, même si la romance n’est pas mon genre de prédilection ? Difficile, on est d’accord. J’ai donc acheté ce roman au mois de septembre, et l’ai fait patienter dans ma pile à lire jusqu’à sa sélection pour le Prix Livraddict et la planification d’une lecture commune avec Parlons Littérature.

L’histoire
Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Mon avis
Alors que j’ai apprécié 90% de ma lecture, je dois dire que la fin a donné un avis très mitigé sur ce roman, qui m’a fait passer par une palette d’émotions, des plus belles aux plus sombres. Cela à cause d’une fin que je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout, apprécié !

Pourtant, tout avait très bien commencé avec ce livre ! J’avais totalement adhéré à l’histoire de Tristan et Liz, qui ont réussi à m’émouvoir, à m’attendrir, à m’impliquer dans leur deuil et leur renaissance. J’ai adoré la manière dont l’auteure ne prenait aucune pincette avec les faiblesses de ses personnages, elle n’hésite pas à les affronter et de les mettre au cœur de son récit. J’ai souvent été très émue par nos deux héros, que j’ai énormément appréciés et auxquels j’ai facilement su m’identifier.

Et puis, au plus j’avançais dans ma lecture, au plus je trouvais que l’auteure prenait des facilités avec son intrigue pour mettre des obstacles à cette romance, obstacles vraiment loin d’être subtils. Déjà, je commençais à avoir quelques réserves, mais bon le charme du roman faisait quand même bien son travail. Jusqu’au « cliffhanger final », que j’ai trouvé d’un cliché et d’un grotesque sans nom. Et cette fin a malheureusement gâché toute ma lecture ! Le récit n’avait pas besoin d’une telle fin, je n’ai pas compris ce choix, j’ai trouvé ça inutile, limite risible, et pas du tout crédible.

Pour la première fois de ma vie de lectrice, j’ai eu envie de balancer un livre par la fenêtre, de faire mal à un livre, de lui montrer à quel point il m’avait déçu. Car ce livre est passé du très bon au très grotesque en deux phrases. Ma déception fut si grande que j’ai alerter mon Chéri en lançant un « Mais noooooooooon ! » plein de détresse et de déception, qui s’est empressé de venir voir si j’allais bien. Et là il m’a vu taper mon livre contre mon canapé. Voilà un peu le tableau à la fin de ma lecture !

Dommage, car The Air He Breathes avait réussi à m’entrainer dans un tourbillon d’émotions que j’avais rarement ressenti à la lecture d’une romance. Je vous invite à découvrir ce roman, en espérant que la fin ne vous fasse pas le même effet que sur moi…

Publicités

7 réflexions sur “Elements, livre 1 : The Air He Breathes, de Brittainy C. Cherry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s