Bourbon Kid, tome 5 : Le Pape, le Kid et l’Iroquois, d’Anonyme

Cela fait quelques mois maintenant que je suis plongée dans la saga du Bourbon Kid. Une saga fantastique tant en termes de genre que de qualité. Chaque tome de cette saga me procure un immense plaisir de lecture, et je redoute la fin prochaine de la saga… C’est donc avec délectation que je me suis replongée dans l’univers tarantinesque de la série !

L’histoire

Vous aimez Grease, le Pape et les psychopathes ? La rencontre explosive du Bourbon Kid et du tueur à l’Iroquoise… D’un côté, le Bourbon Kid, tenant du titre du tueur en série le plus impitoyable et le plus mystérieux que la terre n’ait jamais porté. De l’autre, avec plus d’une centaine de victimes à son actif, l’Iroquois, blouson de cuir rouge, masque d’Halloween surmonté d’une crête, challenger et sérieux prétendant au titre.
Le combat s’annonce terrible. Dans les coulisses : une organisation gouvernementale américaine top secrète spécialisée dans les opérations fantômes, une nonne, un sosie d’Elvis, quelques Hells Angels et une cible de choix pour nos psychopathes frénétiques : le pape, en voyage secret aux Etats-Unis. 

Mon avis

Ce tome-ci ne déroge pas à la règle : il m’a fait passer un excellent moment de lecture, tout comme les tomes précédents ! Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j’ai ri, pris plaisir à retrouver des personnages perdus de vue, vibré aux multiples giclures de sang, et imaginé les chorégraphies de tueries sur la musique de Grease. Un pied total !

J’attendais avec grande impatience la rencontre entre l’Iroquois (personnage rencontré dans le hors-série Psycho Killer), et le Kid. Et je n’ai pas été déçue ! Les punchlines entre les membres de cette équipe de psychopathe ayant pour mission de protéger le pape (normal !) sont toutes énormes et très drôles. C’est incroyable comme cette saga réussit à faire passer des tueurs psychopathes pour des gens bien, et à nous faire espérer de page en page des tueries plus sanglantes les unes que les autres !

J’ai énormément apprécié l’intrigue de ce tome, qui se démarque clairement de celle des tomes précédents. En effet, l’histoire ne se déroule pas à Santa Montega; ça peut poser problème à certains, car certaines personnages sont forcément absents, mais moi j’ai apprécié le relent de fraicheur et de changement que cela apporte, tout en restant dans la suite logique du tome 4. Et il faut avouer que donner pour mission au Bourbon Kid de protéger le pape, est une intrigue assez intéressante et prometteuse !

En plus de changer de lieu, un autre changement notable dans ce tome-ci est le côté fantastique, qui est beaucoup moins présent que dans les tomes précédents. A part à la toute fin du roman, l’intrigue est très encrée dans le réel, et on est loin d’avoir à faire à des créatures surnaturelles comme dans les premiers tomes. Une nouvelle fois ce changement est loin de m’avoir dérangé, car la folie et l’humour sont toujours aussi présents, tout comme l’hémoglobine et le burlesque, et c’est surtout cela que j’apprécie dans cette saga.

Toutefois, je dois bien avouer n’être maintenant plus que tristesse à l’idée qu’il ne me reste qu’un seul tome de cette saga à lire… Je ne sais pas combien de tomes au total cette saga comportera, et si le tome 6 est le dernier ou non d’ailleurs. Mais je sais que je ne suis pas près de retrouver de si tôt une saga aussi exceptionnelle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s