L’Assassin royal, tome 08 : La Secte maudite, de Robin Hobb

Après la reprise d’un rythme de lecture qui me convenait, j’ai eu envie de retourner dans un univers familier et auquel je suis attachée : celui de L’Assassin Royal. Plus de deux mois après avoir lu le tome 7, c’est avec beaucoup d’impatience que j’ai ouvert ce huitième tome !

L’histoire

Incognito, Fitz, le Fou, OEil-de-Nuit et Laurier, la confidente de la reine Kettricken, sont partis à la recherche du prince Devoir, disparu dans d’étranges circonstances. Ils disposent de huit jours pour retrouver sa trace, mais il leur en faudra bien moins pour s’apercevoir que la défection du prince n’a rien d’une fugue, comme ils le supposaient au départ. Par ailleurs, Fitz découvre que le jeune héritier de la couronne, qu’il considère comme son fils, se trouve sous l’emprise de forces maléfiques nourrissant de sombres desseins pour les Six-Duchés.

Mon avis

J’ai passé un excellentissime moment de lecture avec ce huitième tome ! C’est, pour le moment, selon moi, le meilleur tome de la série ! Il recèle tout ce qu’il faut pour en faire un roman passionnant : passion, émotions, révélations, le tout dans un univers passionnant !

Le tome 7 était une grosse introduction sur l’ellipse temporelle mise en place par Robin Hobb entre les tomes, mais celui-ci entre dans le coeur de l’action, et ce dès les premières pages. J’ai adoré la manière dont était construit le roman, entre scènes d’espionnage et d’actions, entre temps de réflexion et temps de dialogues, entre révélations et sombres secrets. Ma lecture fut passionnante de la première à la dernière page !

Nous faisons par ailleurs connaissance avec de nouveaux personnages dans ce tome. Et quels nouveaux personnages ! J’apprécie déjà énormément Devoir ;je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi beaucoup de personnes disent que c’est une tête à claques, je le trouve au contraire plutôt gentil, réfléchi, mais adolescent… Les nouvelles têtes introduites dans ce tome sont très intrigantes, et j’ai hâte de voir ce qu’il va en résulter dans la suite de la série.

Jusqu’ici, la série de L’Assassin Royal ne m’avait pas procuré d’émotion très forte. Il m’était déjà arrivé d’être émue du destin de certains personnages, mais sans plus. Mais ce tome-ci m’a sorti les larmes (dans le train, sympa…) ! Mon coeur s’est déchiré à la lecture de quelques pages, et rien que d’y penser encore maintenant, mes yeux brillent. Ceux qui l’ont lu savent de quoi je parle je pense…

Ce tome 8 est un joli coup de coeur, pour une saga qui n’a plus rien à prouver. Je ne boude pas mon plaisir à savourer les aventures de Fitz, et ai hâte de voir ce que Robin Hobb me réserve !

Publicités

2 réflexions sur “L’Assassin royal, tome 08 : La Secte maudite, de Robin Hobb

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s