J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg, de Carolina Lozano

couv19466838.gifQuand Marine du blog et de la chaine Tartinne aux pommes a annoncé qu’elle ouvrait son club de lecture, Le Club des Tartinnes, j’ai tout de suite adhéré ! Pour le lancement du club, le choix de lecture s’est porté sur J’ai laissé mon cœur dans les brumes d’Édimbourg, dont la quatrième de couverture suggère une romance paranormale… Pas forcément mon style, mais pourquoi pas !

L’histoire
A 17 ans, il parait qu’on n’est pas normal si l’on passe ses soirées dans la bibliothèque de son lycée. Pourtant, je ne suis pas la seule à aimer étudier dans l’enceinte du prestigieux lycée d’Édimbourg, cette antique bâtisse peuplée d’ombres et de mystères. Car aujourd’hui, dans la salle de lecture, j’ai aperçu le plus beau garçon du monde plongé dans un vieux livre. Grand, la peau claire, il ressemblait à l’un de ces guerriers celtes que toute l’Europe redoutait au Moyen-âge. Or, en prêtant à ce garçon des origines aussi lointaines, je ne me suis pas trompée…

Ce que j’en ai pensé
Et bien ma foi, malgré mes réserves, j’ai plutôt bien apprécié cette lecture. Elle ne restera pas gravée dans ma mémoire, mais j’ai passé un joli moment de lecture et je ne la regrette pas du tout.

J’ai tout d’abord beaucoup apprécié le personnage principal. Liadan est une héroïne qui a la tête sur les épaules, qui est pragmatique, aime la lecture et n’est pas du tout à l’aise en société. Je me suis beaucoup attaché à elle, et j’ai aimé sa façon de raisonner face à toutes les situations bizarres auxquelles elle est confrontée. Le personnage d’Alar ne m’a pas plus attiré que ça par contre, et c’est ce qui m’a manqué pour que la romance me touche davantage.

Du côté de l’histoire, rien de très original… Je n’ai pas senti de suspens et je n’ai pas été surprise du dénouement final. C’est pourquoi cette petite lecture, qui m’aura pris un jour et demi, ne restera pas plus que ça dans ma mémoire. J’ai toutefois ressenti quelques frissons à certains passages assez macabres du récit, et j’ai beaucoup apprécié ça !

Ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman, c’est l’univers. On se retrouve en Écosse, à Édimbourg, lieu idéal pour ce genre d’histoire de fantôme. On se balade dans les vieux châteaux, dans le centre ville, et on rencontre des fantômes célèbres (comme la petite Annie). L’univers se fond à merveille dans l’histoire et la sert très bien.

Au final, ce petit roman sans prétention, avec un très bon personnage principal, un bel univers et quelques éléments qui m’ont fait frissonner, m’aura fait passer un bon petit moment de lecture, mais loin d’être mémorable !

14/20

Publicités

15 réflexions sur “J’ai laissé mon coeur dans les brumes d’Edimbourg, de Carolina Lozano

  1. J’avais été attirée par ce livre parce que l’histoire se déroule en Écosse et que j’adore ce pays, mais j’ai été vite déçue par cette histoire qui ne laisse aucune surprise :/ Après ça se lit bien mais comme tu dis ce n’est pas mémorable…

    J'aime

  2. J’ai envie de le lire également mais… je ne l’ai pas (encore) en ma possession. Très envie de découvrir cette univers fantastique et surtout Édimbourg, mais j’ai peur qu’il soit très jeunesse

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s