Le journal de Bridget Jones, de Helen Fielding

bridgetEn ce moment, les clubs de lecture pullulent sur la blogosphère. Et tant mieux ! J’adore recueillir les impressions d’autres lecteurs pendant une lecture, et c’est un très bon moyen d’échanger. J’ai rejoint il y a peu le club de lecture Book’in’osaure, notamment géré par Blondie Safari, qui avait élu Le journal de Bridget Jones comme lecture du mois d’avril. Bonne pioche, il trainait dans ma bibliothèque depuis des années, bien 7-8 ans (ce qui explique sa couverture du début des années 2000)… Je sais, c’est mal ! Une bonne occasion de découvrir ce roman si célèbre !

L’histoire
Célibataire londonienne de 30 ans, Bridget Jones décide de tenir un journal intime et de prendre des bonnes résolutions : arrêter de fumer, perdre du poids et surtout trouver enfin un petit ami correct. Daniel Cleaver le coureur de jupons ? Ou Mark Darcy le psycho-rigide ?
Ce livre fait largement écho à Orgueil et Préjugés de Jane Austen (noms, caractères, histoire…), mais avec une vision contemporaine et extrêmement humoristique. Helen Fielding approche de manière réussie et corrosive sa société dans ce roman.

Ce que j’en ai pensé
J’ai dévoré et adoré ce livre ! Je ne m’attendais pas à autant apprécier ce livre, et je ressors absolument ravie de ma lecture ! J’ai vu le film une fois ou deux, il y a quelques années, et il ne m’a pas marqué plus que ça, donc je ne m’attendais pas à grand chose du roman. Et j’ai adoré !

J’ai tout de suite bien accroché avec le personnage de Bridget. Si j’étais célibataire, je pense que je serais une Bridget par certains aspects, surtout pour le côté perte de poids… En fait, même en étant en couple, je ressemble à Bridget pour le côté perte de poids ! Et pour le côté cuisinière aussi, du genre à se fixer de grands objectifs absolument inatteignables et finir avec le pied dans la purée… bref ! On a toutes un peu de Bridget en nous, et c’est ce qui fait la force de ce livre. J’ai trouvé ce personnage absolument génial, déluré et touchant à la fois. Toutes ses faiblesses m’ont parlé et m’ont fait rire !

J’ai également beaucoup aimé les personnages secondaires, Darcy en premier lieu. Oui, Darcy, Jane Austen, blablabla, vous aurez forcément remarqué le parallèle entre les deux œuvres : préjugés entre les personnages, sens de l’amour dans la société actuelle, une mère épouvantable, etc. Le petit souci c’est que je n’ai apprécié Darcy que vers le milieu du livre, au début il est quasiment inexistant, donc j’ai eu un peu de mal à me projeter dans sa romance avec Bridget. Mais j’ai surtout adoré son groupe d’amis, Jude, Sharon et Tom !

Le petit souci que j’ai eu, c’est avec le style. Certaines phrases ne sont pas rédigées dans leur intégralité, de même que certains mots. Au début, ça m’a un peu dérangé. Mais au fur et à mesure de ma lecture, ça s’est arrangé, et je ne me focalisais plus sur ces éléments.

L’histoire m’a entrainé, même si elle est parfois abracadabrante, et m’a fait sourire jusqu’aux dernières lignes ! Je lirai la suite avec plaisir, sachant qu’en plus je n’ai jamais vu le film (ou si je l’ai vu, je ne m’en rappelle pas du tout !) !

17/20

Publicités

16 réflexions sur “Le journal de Bridget Jones, de Helen Fielding

  1. Quand tu auras lu le 2e, il faut absolument que tu regardes le film ! Il est génial et il y a une scène mythique dans une fontaine. Bref, à voir !! Mais le Journal de Bridget Jones est excellent je te rejoins là dessus 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s