In the After, tome 2 : In the End, de Demitria Lunetta

L’un de mes objectifs cette année, c’est d’avancer et de terminer mes sagas. Alors quand in-the-after,-tome-2---in-the-end-586430j’ai vu que le second et dernier tome de la saga In the After était disponible à la médiathèque, je me suis empressée de l’emprunter ! J’avais beaucoup apprécié le premier tome, que j’avais lu en décembre dernier, et vu la fin de dingue, j’avais vraiment hâte de lire ce que réservait la suite. Et je n’ai pas été déçue du tout !

L’histoire
Trois mois se sont écoulés depuis qu’Amy s’est échappée de New Hope. Depuis qu’elle a vu Baby ou Kay ou Ray pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d’être « sauvée » et emmenée dans ce qu’elle croyait être un endroit sûr. Même alors qu’elle recherche de nouvelles provisions, la voix de son ancienne camarade Kay retentit grâce à l’oreillette qu’elle possède depuis son départ. Et, d’un ton désespéré, Kay lui murmure quatre mots, qu’Amy espérait ne jamais entendre : Dr. Reynolds détient Baby. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur qui a aidé à la fin du monde. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu’à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken – le frère de Kay – car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu’elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits. Le moindre faux pas coûterait non seulement la vie de Baby et d’Amy mais menacerait également la survie des gens dans le Monde d’Après.

Ce que j’en ai pensé
Sans surprise, j’ai adoré ce second tome ! Je l’ai même largement préféré au tome 1. Il a certes ses défauts, mais j’ai été totalement embarquée dans la suite des aventures d’Amy, et donc ces défauts sont relativement bien passés avec moi.

Premier bon point du roman : le rythme. Comme pour le premier tome, ça n’arrête pas ! Amy évolue très rapidement dans ce nouveau monde, se fait de nouveaux ennemis, de nouveaux amis, avance dans son « enquête ».

Et surtout, elle découvre une nouvelle « civilisation », un autre mode de gouvernance. Et j’ai adoré cet aspect là ! Demitria Lunetta n’avait pas du tout besoin de nous décrire ce nouvel environnement où règne la loi du plus fort, où les instincts les plus primaires et les plus bas de l’être humain sont loi, mais elle le fait, et c’est très très intéressant. Entre New Hope et Fort Black, il y a un canyon, et découvrir ses deux « mondes » par le regard d’Amy est vraiment intéressant.

Deuxième bon point : les nouveaux personnages introduits dans ce second tome. Jacks, Tank, Brenna, le Surveillant, Doc… Chacun a une personnalité intéressante, un parcours déterminant et un rôle précis à jouer dans l’intrigue. Je les ai tous aimés ou détestés, et j’ai apprécié la manière dont ils étaient traités dans l’histoire.

Le seul souci que j’ai rencontré avec l’histoire, c’est la fin. En quelques coups et un placard à balai, elle est bouclée… Je l’ai trouvé vraiment bâclée, en quelques pages, et de manière trop simple, haletante certes mais simple. Dommage, sinon ce tome aurait été un coup de cœur.

18/20

Publicités

6 réflexions sur “In the After, tome 2 : In the End, de Demitria Lunetta

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s