Le jeu de l’ange, de Carlos Ruiz Zafon

Il y a des auteurs avec lesquels j’entretiens une relation particulière. Vous savez, ces le-cimetiere-des-livres-oublies-tome-2-le-jeu-de-l-ange-556605auteurs dont vous suivez toutes les parutions, dont la plume vous touche, dont l’univers vous enivre. Carlos Ruiz Zafon fait partie de ces auteurs pour moi. Quand j’ai découvert L’Ombre du Vent il y a plusieurs années (grâce à l’émission Télématin, je m’en rappelle encore !), j’ai eu un coup de foudre pour cet univers si envoutant et cette plume absolument magique. Quand j’ai vu que Le Jeu de l’Ange, « suite » (sans en être vraiment une) de ce roman que j’avais tant aimé, patientait tranquillement sur les étagères de ma grande soeur, je me suis empressée de le lui emprunter et de proposer une lecture commune à Sarah de la chaine Sunny Books !

L’histoire
Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l’offre inespérée d’un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n’en a jamais existé, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d’être tués », en échange d’une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.
Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu’il aime le plus au monde. En monnayant son talent d’écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

Mon avis
Je gardais de L’Ombre du Vent le souvenir d’une lecture fantastique, envoutante et surprenante. J’ai eu les mêmes sentiments à la lecture du Jeu de l’Ange. Une nouvelle fois, Carlos Ruiz Zafon a réussi à me faire voyager dans cette ville de Barcelone à la fois sombre et merveilleuse, et à m’impliquer dans une histoire fantastique.

J’ai découvert une nouvelle histoire captivante, qui fait de nombreuses références à celle de L’Ombre du Vent (par le Cimetière des livres oubliés – rien que ça ça vend du rêve non ?! – et par la présence de la famille Sempere). Les aspects fantastiques de cette histoire m’ont beaucoup plu, de même que la manière dont l’auteur joue sur les différences entre le bien et le mal, dont il se joue des religions, et donc il met la littérature en plein centre de son histoire.

Même si le roman peut parfois paraitre long, et le rythme inégal au fil du récit, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, car l’ambiance est si captivante que je n’étais plus chez moi dans mon canapé ou dans le train, j’étais en plein dans les rues sombres de Barcelone, ou dans cette maison maudite. Les romans de Carlos Ruiz Zafon misent tout sur une ambiance particulière, à laquelle j’adhère tellement que rien que suivre le personnage qui fait ses courses me captive ! Sans parler du final, absolument ahurissant, où je me suis fait balader de révélations en révélations sans rien voir venir !

J’ai beaucoup aimé les personnages, en premier lieu David Martin, notre héros, si cynique et solitaire qu’il en devient touchant. Même si sa relation avec Christina ne m’a pas touchée (car Christina est trop lâche dans tout ce qu’elle fait pour m’attendrir), j’ai par contre adoré ses pérégrinations avec Isabella ! Ils m’ont à la fois touché, fait rire et énervé; leurs caractères s’opposent mais leur amitié est belle et solide.

Il y a trop de choses à dire sur ce roman pour un petit blog comme le mien, je ne peux donc que vous inviter grandement à découvrir l’œuvre de Carlos Ruiz Zafon, particulièrement sa trilogie du Cimetière des livres oubliés, en commençant par L’Ombre du Vent. Une saga pépite !

Publicités

8 réflexions sur “Le jeu de l’ange, de Carlos Ruiz Zafon

  1. Je les ai lus il y a longtemps mais je me souviens qu’autant j’ai adoré et dévoré L’Ombre du vent, autant j’ai été déçue par le suivant car j’ai trouvé que l’auteur utilisait les mêmes ficelles et qu’il ressemblait trop au premier. En revanche, tu m’apprends qu’il y a un troisième volet… Peut-être me laisserai-je tenter.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour l’idée ! L’ombre du vent reste un souvenir merveilleux. Le temps a passé, j’ai oublié cet auteur jusqu’à ce que je lise ton article 🙂 A noter dans ma liste de lectures à suivre. Bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s