Keleana, tome 1 : L’assassineuse, de Sarah J. Maas

Depuis la sortie VO d’Un palais d’épines et de roses, sa nouvelle saga, on voit Sarah J. keleana-tome-1-l-assassineuse-4409723Maas un peu partout dans le petit monde du livre. Et quand Pikiti Bouquine a suivi le mouvement et a annoncé qu’elle avait adoré Keleana, et bien sans plus attendre j’ai acheté le premier tome en numérique. Et comme très souvent en ce moment, je l’ai lu en lecture commune avec L’Antre, Les faces littéraires, Les lectures d’un Cupcake et Books And Teas !

L’histoire
Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Mon avis
J’ai passé un très bon moment en compagnie de Keleana, Dorian, Chaol et tous les personnages secondaires de l’intrigue, que j’ai trouvée drôle, audacieuse, avec des thèmes forts, et pleine de promesses pour la suite que je lirai avec enthousiasme !

Le point fort de cette lecture réside dans le personnage principal : Keleana ! Une héroïne forte, au caractère bien trempé (sans pour autant qu’il soit mauvais), pleine d’humour, intelligente, passionnée par la lecture, et au cœur d’artichaut. Dès les premières lignes, je me suis attachée à elle.

J’ai beaucoup apprécié la plume de Sarah J. Maas, et surtout la manière dont elle gère le mystère entourant l’univers qu’elle a mis en place et toute l’histoire de son héroïne. Car même si le caractère de Keleana peut facilement et rapidement être cerné, tout son passé reste un vrai mystère, et ça m’intrigue énormément ! De la même manière, l’auteure plante des petits éléments fantastiques dans chaque chapitre, ni vu ni connu, mais dont on sait qu’ils auront leur importance dans le futur. La mythologie est très bien réfléchie, et j’ai hâte de voir la manière dont tous les mystères vont s’imbriquer et se résoudre !

Ce premier tome est un roman qui m’a fait sourire à de nombreuses reprises, et m’a bien plu grâce aux thèmes abordés : le féminisme, l’esclavage, la conscience, la solitude. Le rythme est assez soutenu, il se passe énormément de choses pendant le roman, et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
Bon, il y a quand même eu un souci : l’espèce de pseudo triangle amoureux totalement mou et inutile qui m’a fait lever les yeux, mais il n’est pas trop présent donc ça passe encore.

Globalement, j’ai passé un bon moment grâce à Keleana, même si ce roman a quelques défauts. J’attends beaucoup de la suite, dont j’ai entendu beaucoup de bien, et j’espère qu’elle montrera une autre facette de l’héroïne et développera encore plus l’univers !

Publicités

11 réflexions sur “Keleana, tome 1 : L’assassineuse, de Sarah J. Maas

  1. J’avais très envie de le lire, puis on m’a parlé du fameux triangle amoureux… La série a alors été reléguée dans les tréfonds de ma liste de souhaits, jusqu’à il y a peu : deuxième chronique en une semaine qui fait remonter ces livres dans mes envies =)
    Bonne lecture pour la suite !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai ce livre dans ma PAL, Il prend la poussière et j’ai vraiment envie de le lire mais le problème c’est qu’il n’y a que les 3 premiers tomes sorties en VF. Du coup j’hésite.. je le lirais peut-être en anglais histoire de tous les avoir dans la même langue !

    Aimé par 1 personne

  3. C’est drôle car j’ai au contraire trouvé que ça tirait en longueur par moment et que ça manquait d’actions, ou alors c’était moi qui en attendait trop au vu de tout l’engouement qu’il y a eu sur ce roman. J’ai trouvé que la plume de l’auteure était fragile, que l’intrigue manquait de profondeur. Après je sais que c’est aussi le premier roman de l’auteur donc ça s’améliore sûrement dans les tomes suivants.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai été beaucoup plus mitigée que toi par ce premier tome. J’ai eu du mal à me faire à Keleana. J’attendais de découvrir la grande assassineuse, et j’ai plus eu l’impression de rencontrer une jeune adolescente qui possède certes un aplomb d’acier et un sarcasme à la hauteur de sa réputation, mais qui est obnubilée par les robes, les bals et les garçons qui font les paons autour d’elle. Heureusement, j’ai continué la saga et maintenant, j’adore ! Je trouve que l’histoire se bonifie de tome en tome.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s