Le joyau, tome 2 : La rose blanche, d’Amy Ewing

Et une suite de saga, une ! Et oui, je me tiens à mon objectif d’avancer dans toutes mes séries en cours, et en janvier, c’est dans la trilogie Le Joyau que j’ai décidé de me replonger ! J’avais lu le premier tome pour mon challenge ABC 2017, et je continue sur ma lancée avec la suite pour mon challenge ABC 2018 ! J’avais bien aimé le premier tome, mais j’avais été peu surprise par l’intrigue que j’avais trouvé trop conventionnelle, et j’avais peur que ce tome soit trop centré sur la romance… Je l’ai donc ouvert avec, je l’avoue, pas mal d’appréhensions.

L’histoire

Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa fille, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein cœur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

Mon avis

Contre toute attente, et sûrement pas la mienne, j’ai beaucoup apprécié ce deuxième tome, bien plus que le premier. Amy Ewing a opéré un virage auquel je ne m’attendais pas, et a su corriger quelques défauts qui m’avaient clairement agacés dans le premier tome. J’ai dévoré le roman en un jour et demi, et j’ai maintenant hâte de me plonger dans le troisième et dernier !

Le personnage de Violet, l’héroïne de la série, m’avait sincèrement agacé dans le tome précédent. Je la trouvais rebelle, certes, mais totalement irréfléchie. Et là, elle est un peu remontée dans mon estime. Car Violet se montre enfin à la hauteur de son rôle de personnage principal d’héroïne, en devenant non plus spectatrice mais actrice de son destin. Elle s’implique dans sa propre Histoire, se découvre au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue et des révélations qui y sont faites, ce qui fait que petit à petit, j’ai même commencé à l’apprécier !

Deuxième bon point : la romance. Qui est cette fois reléguée au second plan, ouiiii ! Une grosse partie du premier tome ne tournait qu’autour de ça, alors qu’ici on se concentre clairement plus sur les Augures. Enfin, ce qui fait la particularité de l’héroïne est découvert, ce qui donne enfin un sens à la série ! Dommage d’avoir dû attendre un tome et demi sur trois pour le savoir, mais bon on s’en contentera !

Les éléments qui nous sont révélés sur les Augures m’ont particulièrement surprise… et plu ! Je ne pensais pas qu’Amy Ewing irait aussi loin dans les particularités des Augures, et donnerait un ton aussi fort, limite ésotérique, à ces pouvoirs. On en apprend également un peu plus sur l’univers dans lequel ont grandi Violet et son entourage, ce qui m’avait manqué dans le premier tome et qui ici a été comblé.

Vous l’aurez compris, j’ai bien apprécié le tome 2 du Joyau, à tel point que j’ai acheté le troisième au moment même où j’ai refermé le roman. Je compte bien terminer cette série avant l’été, et voir ce que l’auteure me réserve comme nouvelle surprise !

Mon avis sur le tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s