L’assassin royal, tome 05 : La voie magique, de Robin Hobb

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis plusieurs mois maintenant, je suis plongée dans la série de L’Assassin Royal de la célèbre Robin Hobb, en avançant tranquillement mais sûrement de tome en tome. Au fur et à mesure de mon avancée, je suis de plus en plus à fond, et de plus en plus impatiente de retrouver Fitz et l’univers des Six Duchés… et ça n’a pas manqué avec ce tome-ci, j’avais de grandes attentes !

L’histoire

Le roi Vérité est vivant ! Il a imposé une ultime mission à Fitz : « Rejoins-moi ! Loin sur les sentiers mystérieux de l’Art, au-delà du royaume des montagnes, le jeune homme se met en quête pour répondre à l’appel de son souverain affaibli. Mais il reste seul, pourchassé par les forces de Royal, l’usurpateur, et sans possibilité de compter sur ses propres alliés, qui le manipulent comme un simple pion. Or d’autres forces sont en marche… Dans son périple, Fitz va en effet se voir révéler son véritable statut : c’est par lui que s’accomplira, ou sera réduit à néant, le destin du royaume des Six-Duchés, et c’est là une charge bien lourde à porter quand on est traqué par ses ennemis, trahi par ses proches, et affaibli par la magie…

Mon avis

Avais-je trop d’attentes pour ce tome-ci qu’il me laisse un léger goût amer en bouche ? Toujours est-il que ce tome est celui que j’ai, pour le moment, le moins apprécié de toute la série. Non pas que je ne l’ai pas apprécié, mais je m’attendais à autre chose, et n’ai donc probablement pas su apprécier à sa juste valeur ce que l’auteure m’offrait.

Car j’ai trouvé ce tome extrêmement long. Mais loooonnng ! Notamment la première partie où il se passe très peu de choses, qui reste assez contemplative et rappelle beaucoup le tome 04. Bon, c’est du Robin Hobb, donc forcément ce n’est pas parce que c’est long qu’on s’ennuie forcément, mais tout de même… Ce tome est beaucoup plus centré sur l’Art, le Vif, et la magie qui entoure ces deux phénomènes, que sur les complots ou les intrigues de cour. Et c’est intéressant, mais pour ma part j’ai une petite préférence pour la partie complots, forcément plus explosive !

Et puis, arrivée à la moitié du roman, arrive une chose à laquelle je ne m’attendais pas. Et là ma lecture en a pris un bon coup de fouet ! Robin Hobb a cette force d’écriture qui fait qu’elle amène des événements sans qu’on les sente venir, et nous révèle des choses qui étaient devant notre nez depuis des chapitres et des pages sans qu’on s’en soit rendu compte ! Et j’adore quand elle joue avec moi de la sorte ! J’ai donc beaucoup plus apprécié la seconde partie du roman que la première, qui est plus riche en révélations, en dialogues, et moins descriptive.

Il me tarde maintenant de lire le tome 06, qui marquera la fin du premier arc de L’assassin royal… et que j’appréhende de lire pour tout vous dire ! Je sens que ce tome sera très dense, et surtout riche en émotions ! Si vous n’avez toujours pas commencé cette série fantasy absolument passionnante, foncez !

3 réflexions sur “L’assassin royal, tome 05 : La voie magique, de Robin Hobb

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s