Les aventuriers de la mer, tome 02 : Le navire aux esclaves, de Robin Hobb

Chaque mois, ma pile à lire du mois contient un roman de Robin Hobb. Cette autrice de fantasy est devenue une référence pour moi, et je prends un grand plaisir à découvrir son univers. Ce mois-ci, le tome 02 des Aventuriers de la mer était à l’honneur, et je me faisais une joie de replonger dans l’histoire que j’avais tant aimé découvrir dans le premier tome (cliquez ici pour lire ma chronique).

L’histoire

Kyle, désormais aux commandes de la Vivacia, la vivenef récemment éveillée de la famille Vestrit, a décidé de l’utiliser pour transporter des esclaves. Et son impérieuse volonté ne saurait souffrir la moindre opposition. Son épouse Keffria en vient même à douter de son mari quand il veut débaucher leur fille Malta, et obliger leur fils Hiemain À travailler à bord de l’embarcation et à abandonner l’apprentissage qui le destinait à la carrière de prêtre de Sa. Sa belle-soeur Althéa, elle, se fait de son côté passer pour un jeune homme et se démène sur le Moissonneur, un navire abattoir, Elle doit prouver à Kyle qu’elle est un véritable marin pour récupérer Vivacia…

Mon avis

J’ai une nouvelle fois passé un très bon moment de lecture en compagnie des Aventuriers de la mer. Les personnages s’étoffent, et l’univers gagne en mystère, et la seule envie que l’on a en terminant ce tome est de se plonger dans la suite !

Ayant lu le premier tome il y a peu, je n’ai eu aucun mal à me replonger dans cet univers si fantastique, et à me familiariser de nouveau avec les personnages rencontrés dans le premier tome. Heureusement, car l’auteure ne fait pas de rappel (logique, nous sommes sur une intégrale divisée en tomes individuels). Dans cette suite, non seulement les personnages que nous connaissons déjà gagnent en profondeur, mais nous en rencontrons de nouveaux ! Des personnages secondaires deviennent principaux, les personnalités de chacun s’épaississent, et de nouvelles interactions viennent étoffer l’histoire initiale.

Car les Aventuriers de la mer touche à la fois à la piraterie et au marchandage, de même qu’à l’esclavagisme et à la grande bourgeoisie. Chaque caste possède ses propres codes, son propre langage et sa propre histoire, donnant un univers à la fois complet et complexe, gardant une large part de mystère dont le voile devrait se lever dans les prochains tomes.

Pour rentrer dans le détail, j’ai aimé rencontré les habitants du Désert des Pluies, lors d’une scène de repas qui m’a bluffée tant le détail porté sur les codes est poussé. J’ai également aimé découvrir les codes de la société des Marchands, de celle des marins et des pirates d’une manière un peu plus développée. Côté personnages, ma préférence se porte – pour le moment – sur Hiemain, Althéa et Brashen. Mais chacun des autres personnages a sa petite carte à jouer pour gagner des places au classement !

Il me tarde maintenant de découvrir la suite des aventures de tous ces personnages, et de découvrir encore plus en détails cet univers mystérieux.

4 réflexions sur “Les aventuriers de la mer, tome 02 : Le navire aux esclaves, de Robin Hobb

  1. Hiemain, Althea et Brashen sont pour le moment mes préférés à moi aussi et heureusement qu’ils sont là pour compenser le caractère exaspérant de la petite Malta ^^ J’avais adoré rencontrer les Marchands du Désert, tu vas aimer les voir davantage dans le troisième tome ! Il faut vraiment que je me procure la deuxième intégrale, j’ai hâte de continuer la saga.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s