Au service secret de Marie-Antoinette, tome 2 : Pas de répit pour la Reine, de Frédéric Lenormand

Malgré mon avis mitigé pour le premier tome de la série Au service secret de Marie-Antoinette, je n’ai pas résisté à le demander lors de la dernière Masse Critique Babelio. La légèreté du premier tome m’avait surprise, peut-être que la suite allait mieux passer, sachant déjà à quoi m’attendre.

L’histoire

C’est la guerre des farines : le peuple a faim ! Louis XVI s’en moque et continue de s’affairer à ses passe-temps : la serrurerie et l’horlogerie. À Marie-Antoinette de remonter ses manches !
Mettre la main sur un mystérieux trésor inca tomberait à pic pour acheter du pain à ses sujets. Mais gare à la malédiction qui frappe tous ceux qui s’approchent de l’or !

Mon avis

A ma plus grande surprise, et malgré ma déception pour le premier tome, j’ai beaucoup apprécié ce roman, probablement car je savais à quoi m’attendre en ce qui concerne la légèreté du livre et son ton de comédie policière historique. Toujours est-il que cette suite me réconcilie avec l’auteur et avec sa série, dont je lirai le troisième tome avec plaisir !

Je dois avouer que j’avais un peu peur en démarrant le roman. Et j’ai rapidement été rassurée. Le roman démarre sur les chapeaux de roue, et nous sommes directement plongés au coeur de l’action, en pleine Guerre des farines ! L’auteur s’amuse de cette situation politique de fond, et en fait un savoureux parallèle avec la situation actuelle politique de la France… J’apprécie le fait que Frédéric Lenormand retrace de grands faits historiques, qui restent encore méconnus pour beaucoup, et en fasse le prétexte à la mise en place d’un service secret de la Reine.

Retrouver Rose et Léonard fut un vrai plaisir. Leur duo m’avait agacé dans le premier tome, et je l’ai trouvé bien plus abouti et drôle dans cette suite. Leurs dialogues et les situations cocasses dans lesquelles ils réussissent à se fourrer m’ont faire rire, et même franchement rire. L’auteur manie le dialogue tel une dentellière, poussant la comédie très loin, de manière intelligente.

Après, soyons clairs, le roman reste très léger. Les vrais amateurs purs et durs d’Histoire vraie et véridique risquent de rester totalement hermétiques face à cette lecture. Pour ma part, j’ai lu ce roman en voulant lire une comédie policière historique, et dans cette optique, j’ai passé un bon moment ! L’enquête est très fantasque, tout est prétexte à la cocasserie, mais ça donne un roman léger et savoureux, qui pourra intéresser les réfractaires à l’Histoire.

Ce deuxième tome a eu le mérite de totalement me réconcilier avec Frédéric Lenormand et avec sa série, dont je lirai très certainement le troisième tome !

Une réflexion sur “Au service secret de Marie-Antoinette, tome 2 : Pas de répit pour la Reine, de Frédéric Lenormand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s