Les Francs Royaumes, tome 2 : La fureur de Frédégonde, d’Eric Fouassier

Ouiiiii encore un roman historique ! Que voulez-vous, en ce moment je n’ai envie que de ce genre ! Après avoir adoré Par deux fois tu mourras (cliquez ici pour lire ma chronique), je n’ai pas résisté bien longtemps à lire la suite, que j’avais eu le bonheur de recevoir grâce à la Masse Critique de Babelio.

L’histoire

Automne 575. Depuis le décès de Clovis, les royaumes francs ont plongé dans l’instabilité, divisés entre trois héritiers qui s’affrontent pour monter sur le trône. Lorsque le souverain d’Austrasie est assassiné, sa veuve Brunehilde se retrouve prisonnière en territoire ennemi, séparée de ses enfants. Elle devra user de tous les stratagèmes pour survivre à la fureur de sa rivale Frédégonde, qui ne recule devant rien pour asseoir son pouvoir et éliminer ceux qui se dressent sur son chemin.
C’est dans ce contexte tendu que le jeune galloromain Arsenius Pontius est appelé à Tours par son parrain, l’évêque Grégoire, pour élucider des événements mystérieux avec l’aide de sa compagne Wintrude . Mais bientôt, les tumultes politiques rattrapent Arsenius et Wintrude, et pourraient bien les séparer à jamais.

Mon avis

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, tout aussi bon que le premier tome Par deux fois tu mourras ! L’histoire, suite directe, reprend les éléments qui ont fait la réussite du précédent : un mélange habile entre vraie et fausse Histoire, rythme haletant, intrigues à foison et immersion totale dans l’époque !

Il y a encore quelques années, le sous-genre du policier historique ne m’intéressait pas du tout. Aujourd’hui, je possède de multiples ouvrages de ce genre. Pourquoi ? Tout simplement car c’est un genre parfait pour mélanger grande Histoire et petite histoire. Découvrir l’Histoire comme un roman en accentue encore l’attrait, et certaines périodes propices aux complots et autres intrigues politiques font un parfait décor aux enquêtes. C’est donc un excellent choix qu’a fait Eric Fouassier de nous proposer une « fausse » (et encore, seulement partiellement fausse) enquête au sein des royaumes Francs du VIème siècle, en plein Moyen Âge, époque rarement exploitée en littérature; ce qui est bien dommage, car elle est justement tellement romanesque ! Entre complots, meurtres, intrigues, tous les ingrédients étaient réunis pour que l’histoire soit passionnante et haletante, et elle le fût largement !

Le principal atout de ce roman tient en son époque, qui a vu évoluer et s’affronter des figures historiques fantastiques, en premier lieu les figures féminines Frédégonde et Brunehilde. J’ai adoré l’affrontement machiavélique entre ces deux personnages, qui usent habilement de leur pouvoir sur le sexe masculin. J’ai également beaucoup apprécié, une nouvelle fois, le personnage de Wintrude, même si elle reste au second plan dans ce tome-ci (tout comme Arsenius), le côté politique étant bien plus accentué dans ce livre-ci ! L’auteur a une nouvelle fois réussi à m’immerger dans cette époque si particulière, extrême dans sa pratique religieuse et dans ses affrontements politiques. L’enquête était réussie, et la conclusion de la série à la hauteur de mes espérances !

Cette duologie des Francs Royaumes fut une très bonne découverte, que je ne peux que vous recommander. La période du Moyen Âge s’avère passionnante, et l’auteur fait tout pour la rendre accessible. Une réussite !

Une réflexion sur “Les Francs Royaumes, tome 2 : La fureur de Frédégonde, d’Eric Fouassier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s