Le tourbillon de la vie, d’Aurélie Valognes

Aurélie Valognes fait partie de ses autrices dont je guette chaque sortie de roman. Je me suis donc bien évidemment jetée sur Le tourbillon de la vie quand je l’ai vu proposé au format audio sur NetGalley !

L’histoire

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

Mon avis

J’ai passé un doux moment de lecture en écoutant ce roman, teinté de tendresse et de mélancolie. Ce n’est pas un coup de cœur, mais l’autrice propose un joli texte, embelli par une postface très émouvante.

Ce roman m’a beaucoup fait penser à l’un de ses précédents livres, qui reste mon préféré à ce jour : Au petit bonheur la chance (cliquez ici pour lire ma chronique). Alors que ce dernier portait sur une relation grand-mère/petit-fils, celui-ci se concentre sur la relation grand-père/petit-fils. Pendant un été, ces deux êtres, l’un qui débute sa vie, l’autre qui la voit s’éloigner, vont se découvrir, partager, échanger, s’aimer, s’apprivoiser. Il est impossible de rester de marbre face à cette très jolie relation qui se noue, entre Arthur qui cherche à se rapprocher de ce petit-fils et à rattraper par là-même ses erreurs de père, et Louis qui se pose 1000 questions sur la vie et sur celle de ce grand-père qu’il connait trop peu. J’ai été très touchée par cette complicité de plus en plus forte et vibrante au fil des pages, et par ces deux êtres que la différence d’âge finit par rapprocher pour former une vraie famille dans le sens le plus profond du terme.

Ce roman traite de deux thématiques qui avaient tout pour me plaire : la famille, et la vieillesse. Quelle importance a la famille en fonction de notre âge ? Pour le petit Louis, c’est l’expérience des autres est un apprentissage de chaque instant, une inspiration. Pour Arthur, c’est un moyen de continuer d’exister, de laisser une trace d’amour. Au moment où il voit sa vie s’éloigner, il ressent le besoin de renouer avec sa famille. Et quand tout se complique, l’amour et les souvenirs qui les lient prennent toute leur importance. J’ai trouvé cette relation petit-fils/grand-père très attendrissante, et très inspirante.

Mais alors pourquoi ce roman n’est pas un coup de coeur ? J’avoue ne pas avoir de point précis à « critiquer ». Je suis restée assez hermétique face à la plume de l’autrice, qui a manqué pour moi d’un poil de sensibilité. Il m’a également manqué un peu plus de profondeur; j’aurais aimé que cette histoire propose un peu plus de chapitres, un peu plus d’éléments du passé. J’ai également été parfois agacée par Louis, qui du haut de es 8 ans, a des réflexions d’enfant de 5-6 ans… Mais vraiment, je pinaille. J’ai passé un joli moment avec ce roman, très touchant.

Si les romans sur le thème de la famille vous plaisent, je vous invite chaudement à vous pencher sur ce roman !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s