Et que quelqu’un vous tende la main, de Carène Ponte

J’ai eu la surprise et le plaisir de recevoir le nouveau roman de Carène Ponte de la part des éditions Fleuve pour sa sortie ! Ravie de passer un nouveau moment en compagnie de sa plume, qui me fait généralement passer un bon moment, je me suis empressée de découvrir son dernier né !

L’histoire

Le Jardin des Cybèles est une maison de repos qui accueille des personnes abîmées par la vie. Cet été-là, elle ouvre ses portes à deux nouvelles pensionnaires : Valérie et Anna. Quelques jours après leur arrivée, elles font la connaissance de Charline, la propriétaire d’un petit salon de thé voisin. Ce lieu chaleureux devient un véritable refuge pour les deux femmes, qui adorent s’y retrouver pour déguster des gâteaux tout en bavardant. Mais une nouvelle dramatique va chambouler l’existence de Charline et perturber ce fragile équilibre. Valérie et Anna décident alors de mettre leur propre souffrance de côté pour épauler leur amie dans cette terrible épreuve. Toutes trois embarquent pour une virée au bord de la mer. Le temps de ce séjour improvisé, elles comptent bien réapprendre à profiter de la vie?!

Mon avis

J’ai passé un très bon moment en compagnie de ce roman qui est, à ce jour, mon roman préféré de Carène Ponte (jusqu’au prochain ?) !

Carène Ponte est connue pour ses romans feel-good, avec un soupçon de comédie et de romance. Ce roman-ci est bien différent. Il peut être considéré comme un feel good compte tenu de la belle dose d’humour qu’il propose, et par la belle amitié qui lie nos trois héroïnes, mais il a un côté extrêmement dramatique en guise de fil rouge qui est surprenant de la part de l’autrice, mais bienvenu. J’ai été très touchée par les histoires de ces héroïnes, qui vont se soutenir mutuellement et se guérir de leurs maux.

Comme à chaque fois que je lis un roman de Carène Ponte, j’ai du mal à me sortir de ma lecture. J’ai dévoré ce roman en quelques heures ! La plume de l’autrice et sa construction autour de points de vue alternés le rend addictif, les chapitres défilent sans qu’on s’en rende compte, et c’est un pur plaisir ! A travers ses trois héroïnes, l’autrice aborde de nombreux thèmes : maternité, épanouissement professionnel, deuil, maladie. Des thèmes difficiles, mais rendus lumineux par leur traitement sans pour autant que les émotions autour soient amoindries.

Je n’ai pas grand chose d’autre à dire sur ce roman, à part qu’il m’a fait passer un bon moment de lecture et a réussi à m’émouvoir. Je sais que je n’en garderai pas un souvenir impérissable, mais il a le mérite de m’avoir fait passer un joli moment, et je ne lui en demandais pas davantage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s