Les enquêtes de Setna, tome 3 : Le voleur d’âmes, de Christian Jacq

Replonger dans l’Egypte antique sous la plume de Christian Jacq est devenu un plaisir que je m’accorde régulièrement depuis ma découverte des Enquêtes de Setna il y a quelques mois. Ce troisième tome était donc le seul ouvrage dans ma ligne de mire au moment de me rendre à la médiathèque : hop, dans le sac !

L’histoire

Le prince Setna, fils cadet de Ramsès II, et sa compagne Sékhet poursuivent leur combat contre le Mal. Mais la tournure que prennent les événements complique leur mission…
Alors que tous pensent que Setna a péri noyé, celui-ci navigue vers la cité sacrée de la déesse-Chatte. Il espère y découvrir le vase d’Osiris, sans lequel il ne peut arrêter le mage noir. Malheureusement, le voilà en proie à une illusion mortelle. Aura-t-il assez de bravoure et d’amour envers Sékhet, pour ne pas céder à des tentations qui le mèneraient inexorablement à sa perte ?
Sékhet, convaincue que son amant est toujours vivant, s’est réfugiée dans le temple de la déesse-Lionne. Malgré ses précautions, elle demeure néanmoins à la portée du mage noir qui, avec l’aide de son réseau syrien, prépare une vaste offensive contre Ramsès.
Séparés et désemparés, comment Setna et Sékhet peuvent-ils continuer à s’opposer à l’inexorable progression du mage ?

Mon avis

J’ai passé un bon moment avec ce troisième tome, qui fait office de transition efficace entre le deuxième et le dernier tome. Mais je ne suis pas mécontente d’arriver au dernier tome, la série commençant un peu à tourner en rond.

J’ai adoré replonger dans cette mythologie égyptienne et dans cette période incroyable que j’affectionne tant. Christian Jacq a la capacité de me faire parfaitement visualiser les lieux, odeurs et décors de cette période, au point que je peine à à décrocher de ma lecture, et que je dévore le roman. Malgré une intrigue un peu bancale, il faut bien avouer que l’univers à lui seul suffit à me faire continuer la série, et à me donner envie de lire d’autres romans sur cette période. Dans ce tome-ci, l’auteur fait apparaitre de nouvelles divinités, et entre un peu plus profondément dans sa mythologie, pour mon plus grand plaisir !

Cependant, je dois avouer être restée un peu sur ma faim concernant l’intrigue de ce troisième tome. Cette série est une quadrilogie, et je m’attendais évidemment à ce qu’ils soient inégaux. Une série a besoin de tomes de transition pour mettre en place les éléments nécessaires à la conclusion de son intrigue, c’est évident. Mais ce tome-ci est de loin celui que j’ai le moins apprécié; l’intrigue n’avance que peu, et même si l’univers est toujours aussi génial, il est temps que cette histoire se termine. Mais Christian Jacq a réussi à mettre en place tous les éléments pour que le tome final soit grandiose, et il me tarde de voir ce qu’il va en faire !

Je ne compte pas tarder à lire le dernier tome de cette série, qui promet d’être palpitant. Et je sais déjà que je n’en resterai pas là avec Christian Jacq, dont certains des autres livres sur cette époque ont déjà intégré ma wishlist !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s