Les Assassins, de R.J. Ellory

Cela fait déjà plusieurs mois que j’ai envie de lire plus de thrillers, et de découvrir les ellory-assassins-grisauteurs incontournables de ce genre littéraire. Grâce au prix littéraire des chroniqueurs web, j’ai découvert quelques pépites, comme Les Fauves d’Ingrid Desjours (cliquez ici pour lire ma chronique). J’avais vraiment hâte de découvrir Les Assassins de RJ Ellory, auteur très réputé dans son genre, et dont je n’avais lu que de très bons avis sur la blogosphère.

L’histoire
Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Mon avis
R.J. Ellory m’a fait passer un excellent moment de lecture avec ce roman ! C’est un roman classique dans sa construction et son déroulement, mais la plume de l’auteur et l’originalité de ses personnages ont fait que je n’ai pas été déçue du voyage, loin de là !

Rien qu’avec le premier chapitre, l’auteur m’a emballé ! Nous découvrons le personnage de John Costello, jeune homme qui va être victime d’un tueur en série et développer une sorte d’obsession pour les assassins par la suite. C’est un personnage que j’ai adoré, non pas parce qu’il m’a ému, mais parce qu’il est à part et incompris. J’ai également beaucoup apprécié le personnage de Ray Irving, ainsi que Karen Langley.

Mais la grande force de ce roman, c’est la plume d’Ellory. Imaginez de la dentelle : de simples fils très fins se regroupant pour former un ensemble complexe. Et bien c’est l’image que m’a renvoyé ce roman. Même s’il fait plus de 500 pages, ce beau pavé se lit très rapidement et avec avidité, grâce à l’ambiance très « teintée de gris » qu’arrive à y instaurer l’auteur.

Et que dire de cette enquête absolument folle, où la police traque un copieur. Les cadavres s’amoncèlent, les indices se raréfient, et jusqu’aux toutes dernières pages, il est impossible de deviner qui se cache derrière ce mystérieux meurtrier. Il m’a juste manqué plus de précisions sur ce dernier, son parcours, sa vie, sa personnalité. Un épilogue plus long et plus détaillé m’a manqué.

Il me tarde maintenant de découvrir d’autres romans de R.J. Ellory, car c’est le genre d’auteur, comme Michael Connelly, qui est selon moi une valeur sure !

16/20

Roman lu en lecture commune avec Entre les pagesCliquez ici pour lire sa chronique

Roman lu dans le cadre du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web

13310639_1008448729204393_237927531362875242_n

Publicités

13 réflexions sur “Les Assassins, de R.J. Ellory

  1. Je suis bêtement toujours passé à côté des livres de cet auteur, le catégorisant, sans le connaître, dans un registre qui ne m’attire pas… je crois que je vais remédier à ça et très vite grâce à ton avis envoûtant!

    Aimé par 1 personne

  2. Oh oui c’est une valeur sûre <3. A part Les Anges de New-York où je n'ai pas trop accroché surtout pour l'ambiance en fait, tous les romans que j'ai déjà lu de R.J Ellory ont été de très bonnes lectures voire des coups de coeur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s