Là où tu iras j’irai, de Marie Vareille

Depuis mon inscription sur le site NetGalley, j’ai la chance de recevoir de très belles 9782863744284-001-x_0parutions. C’est l’occasion pour moi de découvrir de nombreux ouvrages et par la même occasion des auteurs, dont les romans m’attirent depuis longtemps. Ce fut le cas avec ma dernière lecture : Là où tu iras j’irai, de Marie Vareille. Une auteure de mon âge, qui a déjà à son actif des succès littéraires variés et très populaires sur la blogosphère, et que j’avais très très envie de lire !

L’histoire
Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. 
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. 
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Mon avis
Dévoré en quelques heures, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, que j’ai trouvé frais, pétillant, et surtout très très drôle !

Dès les premières pages, j’ai adoré le personnage principal, Isabelle. Une jeune femme très moderne, éternelle adolescente, qui vit au jour le jour et se repose énormément sur son entourage sans penser à autre chose qu’au lendemain et à sa « carrière » d’actrice. Pour autant, elle est attachante, pleine d’autodérision, et très consciente de ses défauts et avec beaucoup de recul sur sa vie. Je me suis d’ailleurs beaucoup identifiée à elle concernant la maternité et la vie de couple.

Concernant l’intrigue, une seule expression me vient à l’esprit : WHAT THE FUCK ?!! Mais un WTF positif pour le coup, car ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas laissé porter à ce point par un livre. L’intrigue part complètement en vrille et est complètement incongrue, mais ce n’est rien. Ce roman assume sa légèreté, sa folie, et est une véritable bouffée d’air frais !

L’écriture de Marie Vareille m’a beaucoup plu, elle qui sait particulièrement manier les dialogues, en les rendant drôles et croustillants. J’ai ri à de nombreuses reprises, et ai noté certaines punchlines que je ressortirai quand j’en aurai l’occasion ! Le roman est très rythmé, alterne entre humour et émotion, et c’est un vrai moment de plaisir !

Au final, ce roman m’aura fait passer un excellent moment de lecture détente, et me donne une folle envie de découvrir encore plus rapidement les autres romans de l’auteure !

Publicités

7 réflexions sur “Là où tu iras j’irai, de Marie Vareille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s