Sleeping Beauties, de Stephen et Owen King

J’ai déjà un peu parlé par ici de mon amour naissance pour les livres audio, et j’ai eu envie de réitérer l’expérience avec un vrai roman d’ambiance. Et quand je pense roman d’ambiance, je pense à Stephen King ! J’ai donc profité de mon tout récent abonnement Audible pour me procurer Sleeping Beauties, le dernier pavé écrit par le maître ! 28 heures d’écoute, j’avais de quoi tenir quelques semaines !

L’histoire

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses. Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes.
À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

Mon avis

Quel excellent moment j’ai passé avec ce roman ! J’ai adoré ce roman du début à la fin, l’histoire m’a transporté et m’a fait vibrer ! Je suis par ailleurs persuadée que je n’aurais pas autant apprécié ce roman si je l’avais lu de manière classique.

Comme dans chacun de ses romans, Stephen King, ici accompagné de son fils, prend son temps pour mettre en place son univers. Et quand je dis qu’il prend son temps, il prend environ un tiers du livre pour nous présenter ses personnages (et ils sont nombreux), leur personnalité, leur parcours, leurs espoirs et leurs désillusions, et les interactions entre les uns et les autres. Ca peut paraitre long pour certains, pour ma part non, car tous ces menus détails contribuent à s’imprégner de l’univers qu’est la petite ville de Dooling, et à bien comprendre pourquoi tel personnage agit de telle manière contrairement à tel autre. J’avoue qu’il m’a été un peu difficile de me repérer entre tous les personnages à certains passages du livre, notamment pendant les scènes d’action, mais d’une manière générale, cet univers et ces personnages m’ont totalement charmée !

J’ai été très surprise par le ton résolument féministe du roman. Les auteurs dénoncent les différentes violences subies par les femmes, le passage de victime à bourreau, et les conséquences sur les enfants. Les auteurs nous présentent un panel de femmes totalement éclectique, de la femme shérif à la prisonnière, en passant par la journaliste carriériste et la mère au foyer. Le rapport hommes/femmes est au coeur de l’histoire, donnant un réel intérêt et un propos social très actuel et avec un impact fort à l’histoire.

J’ai adoré le rythme du roman, qui prend tout son temps pour installer son univers, et part d’un coup dans une apocalypse absolument horrifiante. Les auteurs installent l’action crescendo, ils font monter le stress et l’angoisse de manière très maitrisée, jusqu’à une scène finale stupéfiante qui m’a fait trembler ! J’ai juste un petit bémol sur le dénouement de l’intrigue, un peu trop précipité à mon goût, même si j’ai eu les principales réponses à mes questions.

Sleeping Beauties n’est pas un roman simple à aborder, mais que j’ai adoré pour ma part, le format audio m’aidant largement à entrer dans l’univers. Lire un King est toujours un plaisir, et il me tarde dores et déjà d’en découvrir un autre !

6 réflexions sur “Sleeping Beauties, de Stephen et Owen King

  1. Peut-être l’as-tu déjà lu mais j’ai récemment écouté 23/11/63 de S. King en livre audio et je pense qu’il pourrait te plaire ! Beaucoup de petits détails qui rendent l’histoire extrêmement immersive, j’étais complètement accro à ce récit (pourtant très long !)
    Pour la dimension féministe par contre, on repassera, certains passages sur les femmes m’ont un peu fait grincer des dents mais l’histoire vaut la peine de surmonter cela !
    Merci beaucoup pour ta chronique, je rajouter ce titre à ma PAL 🙂

    J'aime

  2. Stephen King prend souvent son temps pour raconter ses histoires et ça ne m’a jamais vraiment dérangé (Shining est l’exception), bien au contraire. Le parti pris pour la cause des femmes et les références à La Belle au bois dormant me donnent très envie de découvrir ce nouveau roman de deux King.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s