L’ivresse des libellules, de Laure Manel

Après mes vacances, étant en très grand manque de mes amis, j’ai eu besoin de lire un roman qui parlait de vacances et d’amitié. Et je suis tombée sur un avis très positif sur L’ivresse des libellules, dernier roman de Laure Manel, une autrice que j’avais en plus envie de découvrir. Je me suis donc précipitée sur mon application Audible pour commencer ce roman en lecture audio !

L’histoire

Quatre couples d’amis dans la quarantaine décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve.
Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore… Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.

Mon avis

J’ai a-do-ré ce roman ! Je l’ai aimé à ce point car je sais que c’est LE roman que j’avais besoin de lire à ce moment précis. Et il a parfaitement rempli son rôle de roman léger et divertissant !

Ce n’est pas un roman exceptionnel, ni d’une grande originalité, ni d’une plume incroyable. Mais il ne prétend pas être tout cela, et c’est là sa force ! Laure Manel nous propose une histoire d’amitié, d’amour, et de secrets. Un peu comme le film Les petits mouchoirs, chaque personne du groupe va faire face à lui-même, aux autres, à son couple et à ses amis. Et j’ai beaucoup aimé découvrir ces personnages très différents les uns des autres, mais dans lesquels je me suis retrouvée !

J’ai adoré la galerie de personnages que Laure Manel a fait vivre dans son roman, et toutes les problématiques qu’ils rencontrent m’ont parlée. Entre le couple que les enfants séparent, celui qui souffre de la routine, celui qui cache un secret difficile à avouer, et le jeune couple passionnel qui apprend à se connaitre, les sujets à aborder sont vastes ! S’ajoutent à ces problématiques de couple des thématiques individuelles fortes, qui parlent à chacun : non-désir d’enfant, rapport au corps, trahison, etc. Alors oui, ce n’est pas criant d’originalité, mais c’est efficace, et ça m’a parlé !

Mais ce que j’ai particulièrement apprécié dans le roman, c’est le talent de Laure Manel pour mettre en place les relations entre les personnages, et entre les couples particulièrement. Je me suis sentie membre de ce groupe d’amis très soudé pendant les quelques heures de lecture, et ça m’a fait un bien fou ! J’ai partagé leurs moments de farniente, leurs discussions, leurs excursions, autant que leurs problèmes. J’entendais les cigales de l’Ardèche, je visualisais les montagnes de la région, je ressentais les saveurs des mets et boissons servis pendant les repas. Quel bonheur !

Ce roman est à lire indéniablement en plein été, là où vous aurez accès à votre téléphone pour pouvoir appeler vos proches et leur dire que vous les aimez ! Il m’a fait passé un moment de dépaysement bienvenu, à la fois léger et sérieux, que j’ai beaucoup apprécié !

2 réflexions sur “L’ivresse des libellules, de Laure Manel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s