Je vous en prie, silence, de Marie-Haude Mériguet

Le monde de l’auto-édition regorge de pépites, c’est une certitude. Malgré cela, j’ai du mal à me tourner vers ces ouvrages. Depuis peu, je m’intéresse de plus en plus aux ouvrages auto-édités, et c’est pourquoi j’ai acquis Je vous en prie, silence, dont le résumé m’a tout de suite attirée !

L’histoire

À l’approche de la quarantaine, Jeanne a tout : un mari, des enfants, la reconnaissance professionnelle. Et surtout : des repères stables. Elle est satisfaite et n’en veut pas davantage. Le soir où elle découvre l’infidélité de Fabien, elle pense immédiatement à… Bernadette Chirac. Le choc, sans doute. Résumer sa vie et son couple à cette trahison ? Très peu pour Jeanne. Loin des drames et des fracas, ce qu’elle veut de toutes ses forces, c’est continuer comme avant, coûte que coûte. Comment ? Le silence. Ne rien dire, et faire preuve de méthode : pour que ça « tienne ». Accompagnée dans son secret par sa soeur Ophélie, dont le franc-parler va souvent la mettre face à ses propres contradictions, Jeanne se lance dans une lutte contre l’infidélité d’un genre nouveau, et dont elle devra inventer les règles au fur et à mesure. Elle va devoir faire appel à son ingéniosité pour cacher ce qu’elle sait à tout son entourage, y compris à Fabien. La tâche est loin d’être aisée.

Mon avis

J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de ce roman, qui a le mérite d’apporter un point de vue original à la réaction face à l’adultère, et qui se dévore littéralement.

Le point fort de ce roman est qu’il balance constamment entre plusieurs genres littéraires. Certaines scènes sont clairement dramatiques, tandis que d’autres sont extrêmement drôles, tirant parfois sur la chick-lit voire sur le burlesque. Et ce mélange des genres donne beaucoup de sens à la lecture : on sent que la situation de Jeanne est dramatique, et en même temps les temps de relâchement sont appréciables et sonnent très vrai. Les réactions de Jeanne peuvent parfois prêter à sourire, pour ma part j’ai trouvé ce personnage très intéressant, et m’y suis beaucoup identifiée. Et j’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires, qui ont tous un rôle à jouer dans cette histoire.

Marie-Haude Mériguet a une plume très agréable. Elle a réussi à donner beaucoup de rythme à son texte, et à rendre l’évolution de l’état psychologique de Jeanne très intéressante. Et même si j’ai trouvé la fin un peu abrupte, je suis globalement largement convaincue par ce roman. Il est bien écrit, l’histoire est intéressante sans jamais être traités avec trop ou trop de légèreté ou de tension dramatique. L’autrice réussit par ailleurs à traiter un sujet, l’adultère, du point de vue de la personne trompée, ce qui n’est pas souvent le cas; et surtout, elle lui donne une réaction assez particulière, ce qui est d’autant plus appréciable. Au final, le roman ne traite pas tant de l’adultère que de la perte de repères, et c’est ce que j’ai trouvé le plus passionnant.

Si vous cherchez un roman contemporain intéressant, bien écrit, qui ne sera pas inoubliable mais qui saura vous toucher et vous faire passer un bon moment de lecture, n’hésitez pas à vous tourner vers celui-ci !

Une réflexion sur “Je vous en prie, silence, de Marie-Haude Mériguet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s