Monsieur mon Amour, d’Alexandra de Broca

Passion romans historiques bonjoouur ! Comment résister à Monsieur mon Amour, roman d’Alexandra de Broca dont j’avais beaucoup apprécié La sœur du Roi (cliquez ici pour lire ma chronique), qui parle de la Princesse de Lamballe, favorite de Marie-Antoinette ? On est d’accord, j’en suis incapable !

L’histoire

Paris sous la Terreur. Marie-Thérèse, princesse de Lamballe, attend en prison son jugement. La mort est proche, elle le sent. Un seul homme peut la sauver, Philippe d'Orléans, cousin du Roi mais député et révolutionnaire convaincu. L'ennemi de Louis XVI. Dans une longue lettre bouleversante à celui qu'elle surnomme Monsieur mon Amour, elle évoque les souvenirs d'une époque dévastée par la Révolution. Pourquoi la plus vertueuse des princesses s'adresse-t-elle au plus débauché des hommes ? Parce qu'il est son beau-frère ? Parce qu'il l'a toujours protégée ? Ou parce qu'elle l'aime secrètement depuis plus de vingt ans ?

Mon avis

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman, qui a le mérite de m’en avoir appris beaucoup sur la Princesse de Lamballe, et de lui redonner ses lettre de noblesse.

J’étais un peu circonspecte sur le postulat de départ du roman, à savoir l’amour porté par la Princesse de Lamballe au Duc d’Orléans, futur Philippe Egalité. La Princesse de Lamballe est connue comme l’amie de Marie-Antoinette, qui a fini par préférer la Duchesse de Polignac et par la délaisser avant de la voir revenir au moment de la Révolution… Autrement dit, la Princesse de Lamballe a souvent l’image d’une femme ennuyeuse, voire victime, plutôt que celle d’une héroïne romantique et pleine de courage. C’est en cela que j’ai apprécié ce roman, même si, attention, je suis bien consciente qu’il s’agit d’un roman et qu’en aucun cas, tout y est véridique.

Même si j’ai été totalement conquise par le personnage de la Princesse de Lamballe, je suis un peu plus partagée sur le choix du format épistolaire. Le roman est une succession de lettres rédigées, fictionnellement, par la Princesse de Lamballe à l’attention du Duc d’Orléans, lors de son incarcération à la prison de la Force après la prise des Tuileries et l’emprisonnement de la famille royale en 1792. Le problème est que ces lettres prennent un format de mémoires, de confession, et qu’un autre format aurait été plus logique. Mais j’avoue, je pinaille.

J’ai trouvé le roman absolument passionnant, nous expliquant à la fois la vie de la Princesse de Lamballe depuis son enfance, à ses conditions d’emprisonnement jusqu’à la veille de sa mort. J’y ai énormément appris, et j’ai été émue par cette femme dont le parcours aux côtés de la Reine Marie-Antoinette avait déjà réussi à me toucher dans d’autres ouvrages, mais prend ici une toute autre dimension. Très sympathique !

3 réflexions sur “Monsieur mon Amour, d’Alexandra de Broca

  1. J’avoue que le concept et sa forme me refroidissent. Je n’aime pas qu’on inventé ainsi une romance entre deux personnages connus tout en sachant qu’elle n’a pas eu lieu, surtout quand c’est vendu au rayon romans historiques… Ce n’est pas ainsi que je conçois le genre. Certes il y a toujours de la fiction, mais normalement quand on connaît les personnages on ne les trahit pas ainsi. Du coup, je passe mon tour.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s