Monestarium, d’Andrea H. Japp

Quel plaisir de reprendre les lectures communes avec les copines du club de lecture des Dissidentes ! Et quand, en plus, c’est un thriller historique qui est sélectionné, et bien ça donne un achat d’occasion et un week-end dédié !

L’histoire

1288, Al Iskandarïyah, Égypte. Un marchand récupère la lourde besace d’un voyageur agonisant. Il n’en percera jamais le secret et ignore qu’il vient de signer son arrêt de mort. II est égorgé alors qu’il tente de vendre le sac à un intermédiaire, celui du comte Aimery de Mortagne.
1307, abbaye de femmes des Clairets, France. La très jeune mère abbesse des Clairets, Plaisance de Champlois, doit faire face à la fronde de son chapitre. À la tête de celle-ci, la grande prieure, Hucdeline de Valézan, protégée par son frère, monseigneur Jean, ombre trouble de Rome. Une jeune moniale, Angélique, est découverte étranglée. Sans doute parce qu’elle ressemble beaucoup à l’une de ses sœurs, Marie-Gillette d’Andremont, qui a fui l’Espagne après l’assassinat de son amant.
D’autres meurtres surviennent. Se peut-il que le – ou les – meurtrier soit le même que celui de l’amant de Marie-Gillette ? Ou bien faut-il se tourner vers l’une des anciennes prostituées recueillies par l’abbaye ? Ou encore vers l’un des lépreux du comte de Mortagne que l’abbaye a été contrainte d’accueillir ?
Mais quel est donc le rôle exact du comte de Mortagne, qui survient très à propos en l’abbaye ? Qu’y cherche-t-il au juste ? La mystérieuse besace que convoitent tant de personnes, dont monseigneur Jean ?

Lire la suite »

Une dernière danse, de Victoria Hislop

Victoria Hislop fut une véritable découverte pour moi en 2020, via son roman Le fil des souvenirs (cliquez ici pour lire ma chronique). On m’avait prêté un autre de ses romans, que j’ai enfin pris le temps de lire : direction Grenade avec Une dernière danse (désolée pour ceux qui auront la chanson de Kyo dans la tête) !

L’histoire

Derrière les tours majestueuses de l’Alhambra, les ruelles de Grenade résonnent de musique et de secrets. Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de la ville quand elle arrive. Mais une simple conversation au café El Barril va la plonger dans la tragique histoire de la cité de Garcia Lorca et de la famille qui tenait les lieux. Soixante-dix ans plus tôt, le café abrite les Ramirez : trois frères qui n’ont rien d’autre en commun que leur amour pour leur sœur, Mercedes.
Passionnée de danse, la jeune fille tombe bientôt sous le charme d’un gitan guitariste hors pair. Mais tandis que l’Espagne sombre dans la guerre civile, chacun doit choisir un camp. Et la fratrie va se déchirer entre résistance, soumission au pouvoir montant, ou fuite. Happée par ce bouleversant récit de feu et de sang, Sonia est loin d’imaginer à quel point cette histoire va bouleverser sa propre existence…

Lire la suite »

La maison d’à côté, de Lisa Gardner

J’ai découvert Lisa Gardner l’année dernière avec son roman Famille parfaite, qui m’avait totalement laissé sur ma faim (cliquez ici pour lire ma chronique). Je me suis donc plongée avec un peu d’appréhension dans La maison d’à côté, que l’on m’avait prêté il y a longtemps !

L’histoire

Une jeune et jolie blonde disparait de sa maison de Boston sans laisser de traces. Seul témoin : sa petite fille de 4 ans. Suspect N°1 : un mari trop beau et plutôt secret.
Dès qu’elle pénètre dans la villa douillette des Jones, l’inspectrice D.D. Warren sent que quelque chose cloche. Aux yeux de tous, Sandra et Jason Jones avaient tout du jeune couple amoureux. Mais de toute évidence, cette apparente normalité dissimulait des zones d’ombre redoutables.
Au fil des jours, la disparition de la jeune femme devient de plus en plus inquiétante. Pourtant Jason Jones semble plus intéressé à faire disparaître les preuves et isoler sa fille que par rechercher sa femme « chérie ». Le parfait époux essaierait-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il simplement à se cacher ? Mais de qui ?

Lire la suite »

La trilogie berlinoise, tome 2 : La pâle figure, de Philip Kerr

Lire la Trilogie berlinoise était l’un de mes objectifs de lecture de l’année 2020, et même si je m’y suis prise tard, j’y suis presque ! J’ai lu récemment le deuxième volume de la série, quelques semaines après ma lecture éprouvante du premier tome (cliquez ici pour lire ma chronique).

L’histoire

Septembre 1938. Tandis que la ville croule sous la chaleur, les Berlinois attendent avec anxiété l’issue de la conférence de Munich. Engagé par une riche veuve pour retrouver l’individu qui la fait chanter, le détective privé Bernhard Gunther se trouve plongé, lui, dans les méandres de la médecine psychiatrique moderne… avant de se voir contraint par Heydrich de prendre les rênes d’une enquête bien particulière : retrouver le tueur en série qui hante les rues de Berlin depuis quelques semaines, s’attaquant à des adolescentes. Mais s’il obtient le privilège d’être nommé « Komissar », Bernie est encore loin d’imaginer que son investigation le mènera au plus profond des coulisses du pouvoir nazi… là où même lui, le cynique que rien n’étonne, se laissera surprendre par « le criminel à la pâle figure »… 

Lire la suite »

La trilogie berlinoise, tome 1 : L’été de cristal, de Philip Kerr

Philip Kerr est un auteur dont je n’ai toujours entendu que du bien, alors quand on a proposé de me prêter sa célèbre Trilogie berlinoise, je n’ai pas hésité. Bon, le bébé est quand même un pavé de plus de 1000 pages; j’ai donc décidé de diviser ma lecture en trois, un tome par mois jusqu’à fin 2020. C’est donc avec une très grande curiosité que je me suis lancée dans L’été de cristal, premier tome de cette trilogie !

L’histoire

Vétéran du front turc, ancien de la police, Bernie Gunther, trente-huit ans, est devenu détective privé, spécialisé dans la recherche des personnes disparues. Bernie ne se plaint pas. Les disparitions sont monnaie courante à Berlin, en 1936, et il ne manque pas de clients… Mais aujourd’hui, Hermann Six, le puissant industriel qui engage Bernie, ne cherche pas à trouver sa fille : celle-ci a été assassinée chez elle, ainsi que son mari. Non, ce qui intéresse Herr Six, ce sont les bijoux qui ont disparu du coffre-fort… A la veille des Jeux Olympiques, tandis que les S.A. se chargent de rendre la ville « accueillante » aux touristes attendus, Bernie se met en chasse. Et cet été là, l’ordre nouveau qui règne sur l’Allemagne va se charger de faire voler en éclats le peu d’illusions qui lui reste…

Lire la suite »