La cerise sur le gâteau, d’Aurélie Valognes

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir d’être sélectionnée pour une rencontre avec Aurélie Valognes dans les locaux de Babelio. J’avais découvert cette autrice il y a deux ans avec son roman Au petit bonheur la chance !, qui avait été un petit coup de coeur (cliquez ici pour lire ma chronique). J’ai donc profité d’avoir emprunté La cerise sur le gâteau, sorti l’année dernière, à la médiathèque, pour me replonger dans ses écrits.

L’histoire

La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?

Mon avis

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman frais, qui m’a apporté toute la légèreté que j’en attendais. Je suis restée quelque peu perplexe quant aux thématiques traitées, mais ce fut tout de même une lecture sympathique ! De manière générale, j’ai eu le sentiment que ce roman était exagéré, un peu poussif. Certes, c’est une comédie, mais j’avoue que vu le coup de coeur que j’avais eu pour son précédent roman, je m’attendais à autre chose avec celui-ci.

Beaucoup de choses sont traitées dans ce roman. Beaucoup. Trop ? Peut-être pas, mais j’ai eu le sentiment que certaines thématiques étaient traitées de manière assez caricaturale. Cela fonctionne globalement, mais je m’attendais à un peu plus de subtilité. Entre la retraite, l’environnement, le féminisme, l’adéquation vie professionnelle / vie personnelle, il y a beaucoup de gros thèmes dans ce livre. Et la manière dont ils sont présentés et traités sont parfois un peu moralisateurs, même si la morale est évidente. J’ai toutefois apprécié que l’autrice prenne le personnage du retraité, plutôt conservateur, pour le faire évoluer vers un mode de vie plus altruiste. Ce n’était pas gagné, mais au final ça fonctionne !

Malgré une petite réserve, j’ai passé un bon moment de lecture. Car je voulais un roman léger, et je l’ai eu ! Les pages se tournent à toute vitesse, les mots d’Aurélie Valognes, très axés sur le dialogue, se dévorent rapidement, les chapitres sont courts, la lecture est très dynamique. Je me suis facilement reconnue dans les personnages, tant celui de Bernard que de Brigitte, que de Nicolas ou Alice. J’ai aimé faire partie de leur jolie famille durant quelques heures de lecture. Il y a du bon et du moins bon à prendre chez eux, mais les voir évoluer ensemble fut un plaisir !

Si vous cherchez un roman léger, qui saura titiller votre fibre environnementale et familiale, je vous conseille de vous lancer dans ce roman !

2 réflexions sur “La cerise sur le gâteau, d’Aurélie Valognes

  1. Peut-être pas le genre de livre dont j’ai l’habitude de lire mais il a l’air de traiter d’un sujet bien réel car nombreux sont les personnes qui une fois sont à la retraite ne trouvent plus de sens à leur vie… bref manquent d’une passion pour ne pas s’ennuyer.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s